Qu’y a-t-il au menu du futur ?

Posted by under Alimentation saine

La montée du prix des aliments et l’essor démographique nous obligent à repenser notre manière de manger, c’est en tout cas ce que déclare les experts. Que mettrons-nous dans nos assiettes dans 20 ans ? A première vue, on ne voit aucun lien entre la Nasa, les fanfares ou les imprimantes. Pourtant, tous les 3 pourraient jouer un rôle important dans l’alimentation de demain. Certaines estimations prévoient que le prix de la viande pourrait doubler dans les prochaines 5 à 7 années, elle deviendrait alors un produit de luxe. Naturellement, on cherche donc de nouvelles alternatives. Que mangerons-nous dans le futur, et comment ?

Les insectes

Ils deviendront un produit de base de notre régime alimentaire. Les insectes ont une plus grande valeur nutritionnelle que la viande et sont une grande source de protéines. D’autre part, ils coutent moins cher à élever que le bétail, consomment moins d’eau et leur empreinte carbone est faible. Plus de 1 400 espèces seraient comestibles pour l’homme. Dans un futur proche, les criquets et autres sauterelles pourraient bien être les ingrédients de nos burgers ! Une large part de la population est déjà habituée à manger des insectes. Les chenilles sont populaires en Afrique, Les guêpes sont un mets délicats au Japon et on mange des criquets en Thaïlande. Il faudra cependant que l’image de ces petites bêtes soit améliorée pour qu’elles soient acceptées dans nos sociétés occidentales.

L’influence du son sur le goût

On sait très bien que l’apparence et l’odeur de la nourriture ont une influence sur la perception que nous en avons. Cependant, ce sont les effets du son sur le goût des aliments qui sont de plus en plus étudiés. Une récente étude menée par des scientifiques de l’université d’Oxford a montré que certains sons pourraient rendre les aliments plus sucrés ou amers. Toutes les expériences sont multi sensorielles, de ce fait le son est aussi important que le reste. Peu de choses sont encore connues sur ce phénomène, mais le fait est qu’il se produit, et les scientifiques se penchent dessus.

La viande cultivée en laboratoire

Les scientifiques arrivent aujourd’hui à « créer » de la viande in-vitro, de la viande cultivée. Ils font pousser des bandes de tissu musculaire en utilisant des cellules souches de vaches. Ce procédé permettrait en plus de réduire les émissions de gaz néfastes pour l’environnement ainsi que les consommations d’eau et d’énergie nécessaires à la culture de bétail.

Les algues

Elles sont tout en bas de la chaine alimentaire, mais elles pourraient bien apporter une solution à pas mal de problèmes dans notre monde. En effet, les algues pourraient être également utilisées comme carburant. Cette plante pousse très vite et à terme, elle pourrait bien devenir la plus grande industrie de culture mondiale.

La nourriture de demain pourrait donc revêtir de nombreuses formes, les scientifiques se penchent également sur les imprimantes 3D, qui pourraient bien permettre d’envoyer de la nourriture plus facilement aux pays moins développés.

Livraison repas à Paris

En attendant, pour ceux qui ne voudraient pas se résoudre immédiatement aux solutions précitées, nous vous proposons de vous faire livrer des plateaux repas équilibrés fabriqués par le traiteur parisien Room Saveurs. Ce dernier propose des multiples choix de repas avec des cuisines différentes (libanaise, française, italienne) ou de formes. La marque est en partenariat avec des traiteurs tels que Roberta, Meza Liza ou encore Boco pour vous suggérer toujours plus goûts. Et pas d’inquiétudes, Room Saveurs pense également à la planète avec ses couverts et verres recyclables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *